Vous avez toujours aimé donner des cours, des explications, transmettre votre savoir. Si vous ne souhaitez pas devenir professeur, vous pouvez devenir formateur. Il y a plusieurs statuts existants pour exercer ce métier. Le plus pratique et le plus répandu est celui de formateur indépendant. Pour ce faire, vous devrez suivre certaines formations, accomplir certaines démarches. Le métier est accessible uniquement à des personnes ayant des qualités particulières ou encore ayant suivi des études adéquates. Voici quelques conseils pour vous indiquer comment devenir formateur indépendant.

Les démarches

Pour pouvoir exercer le métier de formateur indépendant et pouvoir dispenser des formations professionnelles, vous allez devoir valider certaines démarches. Tout d’abord, il va falloir vous immatriculer auprès de la direction générale du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle. Toutes ces valeurs doivent correspondre au lieu d’exercice, autrement dit, à la zone où se situe le siège de la société. Vous devrez ensuite commencer à vous faire connaître afin de pouvoir vous faire engager par de potentiels clients. Pour ce faire, vous pouvez commencer par démarcher les centres de formation. En 2012, on en comptait plus de 62 000 en France. Vous devriez donc trouver votre bonheur.

Vous pouvez également penser à être présent et actif sur les réseaux sociaux et sur le web. Pour cela, créez un site internet ou un blog, ainsi que des comptes sur les réseaux sociaux. Vous pourrez y présenter vos prestations, pourquoi pas vos tarifs. Pour finir, il est possible de rejoindre un réseau de formateurs indépendants. Cela vous permettra d’être inscrit dans l’annuaire du réseau et de bénéficier de sa liste de contacts.

Avantages et qualités requises

Pour être un bon formateur, il faut avoir certaines qualités. Dans un premier temps, vous devez avoir une connaissance accrue de votre domaine et votre secteur. Il est évident que vous devez avoir le sens de la pédagogie et de l’écoute afin de vous adapter à votre public. L’ouverture d’esprit et la curiosité sont aussi des qualités qui seront utiles pour accéder à ce métier. Les autres qualités nécessaires sont l’organisation, pour gérer une formation, mais également la rigueur et le dynamisme pour pouvoir captiver votre auditoire.

Ce métier offre beaucoup d’avantages. Tout d’abord, cela vous permet de travailler à votre rythme en choisissant vos horaires et vos clients. Souvent, le métier de formateur est prisé par les personnes en quête de reconversion professionnelle ou qui ont le mal du statut de salarié. En étant indépendant, vous pouvez également choisir les prestations que vous souhaitez proposer à vos potentiels clients. De plus, si vous le souhaitez, vous pouvez vous former (ou vous auto-former) sur d’autres pistes afin d’agrandir votre panel de prestations.

Comment devenir formateur indépendant ?
Notez cet article