Lorsque l’on possède une cheminée, il faut s’en occuper et l’entretenir. Pour cela, l’action principale à mener est le ramonage de la cheminée. C’est obligatoire, et indispensable au bon fonctionnement de votre cheminée. Pour des questions de sécurité, il faut donc procéder au ramonage de la cheminée assez régulièrement. Voici tout ce que vous devez savoir sur le ramonage de la cheminée.

Le caractère obligatoire du ramonage

Faire ramoner sa cheminée est rendu obligatoire par la loi selon le RSDT (Règlement Sanitaire Département Type). Le règlement peut varier légèrement selon le département, notamment à propos de la fréquence de ramonage. Vous pouvez trouver des prestataires pour ramoner votre cheminée sur internet, ou même directement auprès du constructeur de votre cheminée dans le Haut Rhin ou dans n’importe quel autre département de France.

Il est possible que le ramonage mécanique soit exigé par votre compagnie d’assurance ou bien votre municipalité. Il faut savoir que le ramonage ne concerne pas seulement les conduits de cheminée, mais également les autres conduits de chauffage :

  • chaudières bois
  • chaudières gaz
  • poêle à bois
  • poêle à gaz

Une fois que le professionnel est intervenu pour le ramonage de votre cheminée, il va vous remettre un certificat de ramonage qui est réclamé par les assurances en cas de sinistre. Vous devez donc faire bien attention à ce que l’on vous donne ce certificat. C’est pour cela qu’il faut contacter un professionnel pour effectuer votre ramonage et ne pas le faire vous-même. C’est uniquement une personne qualifiée et expérimentée qui peut se charger de cette tâche.

Les étapes de ramonage

Le ramonage mécanique d’une cheminée passe par plusieurs étapes. Cela va se faire selon le type de chauffage dont vous disposez. Tout d’abord, le feu doit être éteint et le cendrier vidé. Il faut également ôter les différents accessoires qui pourraient être présents dans le foyer :

  • chenets
  • plaque en fonte
  • déflecteur de fumée

Placez une bâche sous le conduit ou devant le foyer. Posez ensuite un récipient de type bassine ou grand sac poubelle sous le conduit. Vous pourrez continuer en introduisant le hérisson monté sur une perche dans le conduit. Il est possible de procéder par le haut ou par le bas. Une fois que le ramonage au hérisson est terminé, vous pouvez gratter avec une brosse ou un goupillon les parois de fonte.

Finissez par vider le récipient et aspirer les débris de suie. Avant de rajuster la couronne ou le chapeau, veillez à bien nettoyer la grille prévue contre l’intrusion d’animaux ou de feuilles mortes. Une fois que tout est en place, vous pouvez terminer en nettoyant la vitre.

Le ramonage de cheminée
Notez cet article