Les travaux sur les voitures coûtent de plus en plus cher. De ce fait, si vous avez les connaissances requises, vous pouvez choisir de réaliser vous-même vos travaux. Pour cela, n’hésitez pas à vous rendre dans un garage libre-service. Voici tout ce que vous devez savoir sur le garage libre-service.

En savoir plus sur le garage libre-service

Un garage libre-service est une structure généralement composée d’un atelier de réparation automobile. Le principe de fonctionnement est assez simple. Le local est composé d’un pont élévateur, ainsi que de matériel qui est mis à disposition des intervenants. Généralement, on y trouve également des produits d’entretien et des accessoires de réparation. Il est possible de trouver un garage Renault sur Langres ou dans d’autres villes de France. Tous les garages ne sont pas en libre-service, faites donc bien attention lorsque vous vous renseignez.

Souvent, le garage en libre-service est chapeauté par un professionnel de la mécanique automobile, qu’il soit à son compte ou employé d’une plus grande structure. Si l’intervention est complexe, le prestataire peut intervenir pour un tarif beaucoup plus intéressant qu’une intervention dans un garage classique. La cotisation demandée est généralement comprise entre 10 et 200 € selon le quotient familial de l’adhérent. Grâce à cette cotisation, le particulier peut utiliser le pont élévateur, mais également les locaux et tout le matériel qui est mis à sa disposition. L’intervention d’un mécanicien pourra être facturée entre 5 et 10 € de l’heure.

Pour quelles opérations ?

Certaines opérations d’entretien du véhicule n’exigent pas forcément de qualification particulière. C’est notamment le cas de la révision du véhicule, qui consiste à vérifier les niveaux et la pression des pneus. La vidange d’huile moteur et le changement du filtre à huile et à air peuvent également être réalisés dans un garage en libre-service. Le remplacement des essuies-glaces prendra aussi sa place dans ce type de structure. Il sera possible de change d’autres éléments comme un pneu crevé, des plaquettes de freins ou encore des amortisseurs.

S’il faut remplacement ou réparer un échappement et un embrayage, le propriétaire de la voiture pourra s’en charger lui-même. Enfin, l’intervention sur des optiques mais également le remplacement d’un cadran pourront être effectués sur ce type de structure également. Afin de limiter l’attente au centre, il est préférable de prendre rendez-vous afin de signaler sa présence et de pouvoir utiliser le pont élévateur. N’hésitez pas à vous renseigner sur les structures disponibles près de chez vous grâce à quelques recherches sur internet.

Choisir un garage libre-service pour sa voiture
Notez cet article