L’Argentine est une destination aux mille et une facettes qui réussit toujours à séduire les touristes. Outre la nature généreuse qui décore son territoire, ce pays d’Amérique du Sud englobe aussi des sites remarquables. Les amateurs de virée culturelle trouveront en fait leur compte en sillonnant des endroits marquant la spécificité de l’Argentine. Buenos Aires, tout comme les autres villes, abrite des lieux authentiques à visiter. Les explorateurs pourront privilégier les musées pour contempler les talents des artistes argentins et découvrir les histoires traversées par la métropole.

Quelques endroits emblématiques à visiter pour une escapade culturelle en Argentine

Une fois arrivés à Buenos Aires, les vacanciers tomberont sous le charme unique de la cité. Ils pourront flâner à travers les rues de la ville pour découvrir les bâtiments majestueux qui les bordent. Ce sera aussi une occasion de faire quelques rencontres avec les peuples chaleureux et accueillants. Au centre de cette grande métropole cosmopolite se trouve la Plaza de Mayo, un endroit pittoresque où se placent de fameux édifices du XIXe siècle, la Casa Rosada. Ce palais présidentiel est très impressionnant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Les touristes tomberont sous le charme de cette majestueuse architecture qui est le symbole du pouvoir argentin. En entrant dans la Casa Rosada, les explorateurs auront accès à la galerie des bustes et au balcon.

Pour continuer cette escapade culturelle, un guide voyage en Argentine conseillera sûrement les curieux à visiter le musée national des beaux-arts. Ce lieu authentique majeur de Buenos Aires présente plus de 10 000 œuvres typiques. Dans son rez-de-chaussée se trouvent des pièces européennes, classiques et modernes. En outre, les touristes qui veulent apercevoir les talents des artistes, argentins et étrangers, doivent monter au premier étage du bâtiment. Les nombreuses expositions de grande qualité, organisées dans ce monument, sont à ne pas rater pour découvrir toutes les facettes de la galerie et tous les chefs-d’œuvre qu’elle abrite.

El Zanjon de Granados, un site qui assure une virée culturelle

El Zanjon de Granados compte parmi les plus anciens bâtiments de l’Argentine. C’est une demeure construite en 1880 qui fut abandonnée par son propriétaire à cause de l’épidémie de fièvre jaune de l’époque. Quelques années après cet évènement, un homme a rénové El Zanjon de Granados et a découvert, par hasard, un réseau de canaux souterrains édifié vers 1820. Ce ruisseau alimentait des citernes et des puits qui servaient de poubelle domestique pendant plusieurs années. Un expert a dirigé une fouille archéologique dans cette localité et il a trouvé d’anciens ustensiles, récipients antiques et azulejos, témoignant les débuts de la capitale argentine, Buenos Aires.

Depuis 2006, après une longue réparation, cet endroit est devenu un musée très célèbre ouvert à ceux qui veulent apercevoir le lent changement du mode de vie portègne jusqu’à aujourd’hui. Tout a été restauré tout en respectant l’histoire et en conservant l’originalité du lieu. Les salles du souterrain sont maintenant employées pour accueillir des expositions et bien d’autres évènements particuliers de l’Argentine. La présence d’un guide est obligatoire pour pouvoir visiter le Zanjon de Granados. Los Patios et el Puente comptent parmi les pièces incontournables de cet emblème.

Quelques sites remarquables conseillés par un guide voyage en Argentine
Notez cet article