C’est décidé, vous avez fait le choix d’installer chez vous une pompe à chaleur. La pose réussie de ce type d’équipement est fortement liée à quelques critères essentiels. Le dimensionnement, le coefficient de performance, la consommation ou encore le décryptage sont des éléments à prendre en compte pour apporter confort et économies au foyer. Choisir un chauffagiste compétent pour installer son système de chauffage est également primordial pour un projet de qualité et réalisé dans les normes !

L’étude thermique du projet

L’installateur doit avant toute chose réaliser une étude thermique pour juger notamment les déperditions de chaleur du bien. L’étude en question est obligatoire dans le neuf pour obtenir le permis de construction RT2012.

Le bilan vient ensuite préciser les besoins calorifiques de l’habitation. Ce dernier doit être effectué dans les règles de l’art et surtout par un professionnel qualifié !

Le dimensionnement

L’étude réalisée, il convient pour calculer le dimensionnement d’une pompe à chaleur, que la puissance thermique pertinent au bien soit jugée. Des logiciels spécifiques réalisent ce bilan. Ils viennent intégrer divers paramètres et notamment les déperditions thermiques mises.

La superficie, la hauteur des pièces du bien, le type d’émetteurs (convecteurs, planchers chauffants, etc.), la zone climatique concernée ainsi que la température annuelle moyenne sont des données prises en compte. Si il s’agit d’une rénovation, les habitudes de consommation d’énergie thermique vont également entrer en ligne de compte.

Un bon dimensionnement, c’est définir une puissance adaptée aux besoins, est donc la condition sine qua none pour faire baisser les consommations.

Le coefficient de performance

Le professionnel doit estimer au mieux la consommation d’énergie électrique d’une pompe à chaleur. Cette dernière dépend du bon dimensionnement et de nombreux paramétrages externes à la pompe à chaleur.

  • la nature de la construction : meilleure est l’isolation, les plus les besoins en énergie seront faibles
  • la zone géographique : dans un climat plus propice, la pompe consommera moins d’électricité pour produire la puissance caloforique
  • la nature de l’installation :  en relève de chaudière, avec appoint électrique ou non, avec eau chaude sanitaire ou non …

Bon à savoir : de manière générale, les pompes à chaleur permettent, sur le long terme, de profiter d’une réduction importante des consommations énergétiques du foyer. Les avantages d’une pompe à chaleur sont donc plus qu’intéressants. 

Installation d’une pompe à chaleur : les grands principes
Notez cet article