Ceux qui aiment les animaux domestiques et qui en possèdent doivent être attentifs aux signes qu’ils émettent. Certains signaux peuvent indiquer que l’animal a besoin de soins dans l’immédiat. Voici donc quelques consignes à ne pas négliger ce concernant.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous rendre aux urgences de votre vétérinaire. Ce dernier pourra vous renseigner, déterminer le mal dont souffre votre animal et le soigner dans les meilleurs délais !

Les signes de malaise chez un chien

Lorsque le chien n’est pas aussi joyeux que d’habitude, il peut couver une maladie. S’il reste dans un coin et qu’il refuse de se lever, il sera mieux de demander au vétérinaire de se déplacer à domicile si possible. Il en sera de même s’il est soudainement agressif étant donné que cela peut être un signe de douleur et d’inconfort. Il ne faut rien donner au chien. Les médicaments sans l’aval du vétérinaire sont à proscrire. Si nécessaire, il est conseillé de l’amener de suite aux urgences.

Reconnaître un chat mal en point

Lorsque le chat ne se sent pas bien, il se cache et devient agressif une fois que son propriétaire vient le chercher. Il peut alors griffer. Quand cet animal souffre d’une maladie, il somnole et ignore la propreté. Parfois, sa gamelle est intacte. Il est conseillé de faire appel à un vétérinaire sans attendre. Par ailleurs, le chat ne doit pas passer une journée à jeun, car il s’expose à une lipidose hépatique qui peut lui être fatale.

Pour un rongeur ou un lapin malade

Lorsque le rongeur tombe malade, il reste également dans son coin et il a les yeux mi-clos. Il ne s’intéresse guère à la nourriture et il a une respiration rapide. Les lapins réagissent de la même manière. Dans ce cas, la consultation doit se faire sur le champ étant donné qu’il n’est pas facile de soigner ces animaux alors que leurs maladies tendent à évoluer rapidement.

Si votre animal est malade la nuit ou le week-end, pas de panique ! Vous pouvez rapidement trouver un vétérinaire de garde près de chez vous !

Urgences vétérinaires : reconnaître les signaux de son animal domestique
Notez cet article