Tout savoir pour niveler votre terrain

Le terrassement est une étape nécessaire pour préparer, aplanir et modeler un sol avant de construire une maison, une piscine ou pour aménager un espace extérieur. Quelle est l’utilité du terrassement ? Quelles en sont les différentes étapes ? C’est ce que allons voir dans cet article.

Qu’est-ce qu’un terrassement ?

Le terrassement est l’étape faite en amont, avant la réalisation d’un ouvrage (habitation, terrasse, piscine, allée, mais aussi route etc …). Il indique le début du chantier. Le terrassement englobe plusieurs opérations qui visent à préparer un terrain : travaux de fouilles, tranchées, enlèvement de terre, transport des déchets etc … L’objectif est de préparer le sol, creuser en profondeur, déplacer terre et pierres, pour le mettre à niveau.

Pourquoi est-ce important de réaliser un bon terrassement ?

Le terrassement permet d’assurer la solidité et la pérennité de l’ouvrage construit dessus. Un terrassement bien effectué permettra de poser plus facilement les fondations, installer les canalisations, mettre en place l’électricité etc … Il s’agit aussi de prévenir les risques de tassement ou de glissement de terrain. Vous l’aurez compris, le terrassement est une étape qui n’est pas à prendre à la légère ! C’est pourquoi il est important de confier cette étape à une entreprise spécialisée dans les travaux de terrassement.

Les grandes étapes du terrassement

Votre projet de construction de maison, de création d’une terrasse, piscine ou encore d’aménagement jardin va débuter ? Voyons ensemble les étapes qui composent un terrassement.

1. Le bornage ou piquetage du terrain permet d’étudier le terrain afin de délimiter la propriété, prévoir ou relever les endroits de passage des canalisations, permettre de clôturer le terrain etc … Il vous faudra faire appel à un expert géomètre, seul professionnel habilité qui saura officiellement délimiter votre terrain avec des bornes.

2. L’extraction consiste à déplacer la terre, pierres, roche et autres matériaux en trop avec des engins de chantier spécialisés.

3. L’évacuation des eaux est ensuite à prévoir. Le terrain doit être préparé pour permettre le ruissellement des eaux de pluie. Il faut au minimum une pente de 5% pour l’évacuation. La profondeur d’enfouissement des canalisations est d’ailleurs réglementée.

4. On continue par réaliser le décaissement et préparation des voies et chemins. Dans le cadre d’une construction de maison, il faut bien un chemin pour accéder à la maison, au garage etc … Il s’agit de balayer la terre, déplacer les gravats pour y accueillir les futurs chemins et voies.

5. La viabilisation concerne la construction d’une maison et permet d’amener l’eau, l’électricité, le gaz, les câbles téléphoniques etc sur le terrain.

6. La pose du film géotextile permet de séparer la terre de la couche de remblai concassé. Le tout étant d’éviter la repousse des mauvaises herbes, racines et autres.

7. La dernière étape est le remblaiement qui vise à combler les trous conçus pour poser les caniveaux, les canalisations, les drains et les systèmes nécessaires à la viabilisation. Attention toutefois, il n’est pas toujours possible de remblayer notamment si la construction est concernée par un plan de prévention des inondations. Pensez à vous renseigner sur ce point !

Partager sur:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.