Pour la garde de vos enfants, vous souhaitez faire appel à un(e) intervenant(e) à domicile, car vos horaires de travail sont incompatibles ou bien parce que vous n’avez pas trouvé de place dans une structure collective ?

Pour trouver la personne en charge de la garde vos enfants, vous pouvez faire appel aux services d’un organisme privé possédant un agrément de l’État. Cet organisme prendra notamment en charge la totalité ou bien la quasi-totalité des démarches liées au recrutement et les démarches administratives associées.

Les aides fiscales pour la garde d’enfant à domicile

Ce type de service permet de bénéficier d’aides fiscales et financières qui sont généralement cumulables entre elles.

  • Sous conditions de ressources et pour les enfants âgés de moins de 6 ans : vous pouvez recevoir le complément de libre choix du mode de garde (CMG) versé par la caisse d’allocation familiale (CAF) dans le cadre de la prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE).
  • La CAF ou la Mutualité sociale agricole (MSA) peut également prendre en charge une partie des cotisations sociales, jusqu’à 50 % selon l’âge des enfants gardés à domicile, et même une partie de la rémunération versée.
  • L’embauche d’une personne permet aux particuliers d’avoir une réduction ou un crédit d’impôt sur le revenu de 50% des sommes totales versées sur une année (limite de 12 000 euros).

A noter : les démarches se sont simplifiées avec le principe de paiement via le chèque emploi service universel ouvrant droit à l’avantage fiscal.

(Source image : TonyV3112 / Shutterstock.com)

La garde d’enfant à domicile
Notez cet article